A l’occasion de la journée nationale des aidants mercredi 6 octobre dernier, le CLIC de Saint-Malo a organisé un premier café philo pour permettre aux aidants de réfléchir et d’échanger sur les problématiques liées à la place des aidants en France.

C’est ainsi que 25 personnes nous ont rejoints à la médiathèque de Saint-Malo pour ce premier café philo.

Après s’être présentés et avoir expliqué les raisons de leurs venues, les participants ont été amenés à réfléchir sur ce que signifie aider de façon générale. Voici ce qui est ressorti de ce premier temps d’échange : Aider c’est donner, encourager, se mettre de côté, accompagner, être positif, soutenir, prendre soin, faire avec, dans le but d’améliorer la condition ou l’existence d’autrui.

Aider vient du latin « Ad juvare » qui signifie apporter de la joie. Est-ce toujours le cas lorsqu’on est aidant ?

« Etre aidant, c’est apprendre à danser sous la pluie. » R.Poletti

Lors de ce deuxième temps d’échange, les participants se sont interrogés sur les spécificité de la place de l’aidant.

En quoi cette relation d’aide est-elle différente des autres relations d’aide ? Que donne l’aidant ? Pour quelles raisons l’aidant aide-t-il ? Par devoir ? Par amour ? De quoi un aidant peut-il avoir besoin ?

De nombreuses problématiques ont été soulevées lors ce premier café philo :
  • Aidons-nous par générosité ?
  • Peut-on aider sans être généreux?
  • Est-il possible de se mettre  » à la place de l’autre » ?
  •  Peut-on aider une personne qui ne souhaite pas être aidée ?Est-on libre d’aider ?
  • Quelles sont les libertés pour l’aidant quand le choix est imposé ?
  • Etre coupable / se sentir coupable : Pourquoi se sent-on coupable ? Que faire de ce sentiment de culpabilité ?
  • Qu’est-ce que la juste place de l’aidant ? Entre liberté, respect de l’intimité, assistance, pouvoir, et ingérence
  • Quand les émotions débordent : Que nous apprennent nos émotions sur ce que nous vivons ?
  • Que faire du regard des autres ? 
  • Être aidant, être en situation de .. : Quelle importance des mots pour parler des maux ?

Chacun des participants a pu s’exprimer lors de ce premier rendez-vous. Les échanges ont été riches, sincères et bienveillants.

Je remercie Marine et Vincent pour leur confiance en m’ayant offert la possibilité d’animer ce premier rendez-vous qui sera suivi de trois autres au cours de cette année.

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.