Valérie Hélaine, enseignante de CP-CE1 à l’école Mario Ramos, Lanhelin

« Marie est intervenue dans ma classe de CP/CE1 pour animer des ateliers philosophiques durant 6 semaines. C’était une nouvelle expérience  pour mes élèves mais aussi pour moi.
Avec Marie, mes élèves ont échangé sur différents thèmes : le vivre ensemble, les disputes et l’entraide, le harcèlement, grandir, la mort, les droit et les devoirs.
A chaque séance, j’ai pu découvrir des élèves enthousiastes et motivés pour ces ateliers. Ils appréciaient de venir parler, partager leurs idées librement sans être jugés. Au fil des séances, les plus réservés réussissaient à participer.
Marie mène ces ateliers toujours avec bienveillance et rigueur. Les échanges sont riches et les enfants, même les plus reservés s’investissent assez facilement.
Le bilan de ces ateliers est très positif pour les enfants. Ils ont aimé  » apprendre sans écrire » et donner leurs idées. Pour moi, enseignante, cette nouvelle expérience a été très enrichissante. Il est parfois difficile d’aborder certains thèmes avec nos élèves.  La manière  dont le fait Marie est super. Elle sait rebondir avec les idées de chacun et le débat est riche.
J’espère  renouveler cette expérience enrichissante avec mes futures classes.
Merci à Marie pour son professionnalisme, sa bienveillance, son écoute. « 

Inès De Pierrefeu, Parent d’élève, coordinatrice du projet  » Bien grandir à l’école« , à l’école Amélie Fristel Saint-Malo

 » Marie David est intervenue dans notre école en maternelle et en primaire pour faire travailler les enfants sur le thème des émotions. Elle maitrise parfaitement la méthode de la pratique en philosophie, qui est non pas un cours de philo mais une façon de faire réfléchir le groupe pour confronter différents points de vue sur un sujet. Les enfants comme les enseignants ont beaucoup appréciés ces ateliers et « en redemandent » ! Marie a une grande expérience du milieu scolaire qui se remarque tout de suite dans sa façon de gérer avec fermeté et douceur les enfants de tous âges et de tenir le timing de l’atelier. Les ateliers avec Marie ont permis aux enfants de mettre des mots sur des ressentis flous pour mieux se connaître et se comprendre eux-mêmes, et leur ont permis de développer leur empathie entre camarades de classe en comprenant que chacun peut vivre une même situation différemment

Enfin, ces ateliers ont permis aux enfants, mais aussi à leurs enseignants, de découvrir une autre approche de la prise de parole en groupe en classe, avec une idée à contre-sens de d’habitude : il n’y a pas une seule bonne réponse à la question posée, toutes les réponses ont leur intérêt et méritent d’être explorées.« 

Nathalie Monet, Responsable Espace Emploi RENNES – AGIRC ARCCO

« Mon équipe est mixte, elle est composée de salariés et de bénévoles nous avions l’habitude de nous voir tous les jours.
Du jour au lendemain avec le confinement de Mars 2020, nous avons adapté notre activité à distance. Nous avons utilisé les outils de visio conférence pour maintenir le lien mais nous avons constaté rapidement les insuffisances. Aussi, au terme du confinement, nous avons ressenti le besoin de de nous retrouver. La proposition de Marie avec les ateliers philosophiques me semblait judicieuse, elle répondait à deux objectifs : Recréer une cohésion d’équipe et lui permettre de s’exprimer sur ces évènements très exceptionnels.

Les deux objectifs ont été remplis. Les retours des bénévoles ont été très positifs. Les échanges ont fluides et agréables. Les thématiques abordées étaient adaptées au contexte. Satisfaite de la prestation de Marie, nous avons renouvelé l’expérience au mois de septembre. »

Séminaire au sein de l’équipe d’Espace Emploi Rennes, Agirc Arcco, juin 2020

Sarah, participante aux cafés philo du centre social de Cleunay :

« Je suis allée quelques fois au café-philo, qui a lieu un vendredi matin par mois, au centre social de
Cleunay, pour une valeur symbolique de 1 euro. Il est animé par Marie David, praticienne en philosophie
qui intervient auprès des tous petits et des plus âgés, diplômée d’un Master 2 en philosophie. Les thèmes
sont définis à l’avance (par exemple, sur la famille, ou bien : « faut-il avoir peur de l’avenir ? »), et une
bibliographie est donnée à la fin. La parole circule et chacun s’écoute avec respect. Nous devons réfléchir
à transmettre notre pensée le plus clairement possible, et à définir les concepts de façon philosophique.
Nous pouvons élaborer à partir de notre vécu et de notre quotidien, et parfois nous puisons nos idées chez des auteurs comme Aristote ou Platon. Les règles sont définies au début de chaque atelier pour une
meilleure participation collective. La bienveillance est de mise ainsi que l’écoute active. Chacun est libre
de prendre ou non la parole, et certaines personnes prennent des notes. L’animatrice prend elle-même des notes sur un tableau, comme support de notre pensée et de notre fil théorique. Des exercices variés sont proposés, comme des photolangages par exemple. Le café nous est offert à chaque séance et l’ambiance est très conviviale. Dans cet espace, nous apprenons à nous connaître et à déplier des savoirs
philosophiques, et nous en ressortons grandis. Cela est très stimulant et ces expériences de partage et
d’échanges riches permettent de nous interroger et de se poser les « bonnes » questions.

Maud Lacarte, directrice de l’école Notre Dame, Vezin le coquet.

« Les élèves de l’école Notre-Dame ont eu le plaisir d’être initiés au débat philosophique lors de l’intervention de Mme David dans les classes de la grande section au CM2.Cette ouverture à la philosophie a permis d’aborder certaines questions que les enfants se posent en général sur la vie, sur les interactions humaines. Le débat leur apprend à être déstabilisés dans leur réflexion, à apprendre à écouter l’autre, à accueillir la parole de l’autre. Mme David a su apporter à ses séances, de par sa gestion du groupe et du temps de parole de chacun, une qualité de l’écoute de l’autre et un échange riche pour les enfants ».

Maud Brient, enseignante à l’école Torigné (Rennes)

« J’ai été impressionné par la gestion de chaque groupe : cadre très précis, parole de l’adulte très bienveillante mais néanmoins ferme quant aux attendus de séance et au respect de l’autre. C’était, pour moi et pour les élèves, une manière d’explorer la notion de la laïcité et d’expérimenter la citoyenneté sur le long terme et de manière concrète.

J’ai beaucoup apprécié cette posture en retrait que je n’avais pas prise depuis un moment avec la classe, une mise à distance importante pour mesurer le chemin parcouru  depuis l’époque du CE2 et pour pouvoir observer (sans être dans l’action et le contrôle quotidien) la place que chaque élève a prise au fil du temps. Les regards extérieurs sur les élèves sont, pour moi, essentiels dans le cadre d’une classe orchestre car les enfants ont besoin de rencontrer de nouveaux référents pour se renouveler et pour évoluer dans leur construction d’élève. Les remarques faites à certains élèves recoupent souvent celles qui sont faites en classe, mais néanmoins, elles sont exprimées différemment, avec une autre sensibilité et donc reçues différemment. Ces expériences collectives me sont également très utiles en classe car elles construisent un patrimoine commun sur lequel je peux m’appuyer fortement. La différence entre le savoir et la croyance m’a été utile au moment d’écrire un bilan sur les grandes idées de la Renaissance par exemple. La question de « qu’est-ce qui rend la vie difficile ? » est ressortie lors d’une matinée difficile en classe.

Ils ont beaucoup de plaisir à se relire dans le couloir ou à retomber sur les dessins des uns et des autres en sortant de récréation.

J’ai beaucoup apprécié les petites mises en condition physique de début de séance chez l’un ou l’autre des groupes. Les enfants de cette classe ont vraiment besoin de ces temps de relaxation, car ils se montrent très souvent agités, fatigués, distraits au moindre bruit, stressés par le contexte actuel de la Covid-19, ou simplement difficiles à maintenir attentifs, actifs et posés. C’est pourquoi, je pense me resservir des expériences qu’il ont aimé avant des temps apprentissages importants ou lors de moments d’excitation. Le réinvestissement leur sera très profitable, les uns seront certainement contents de faire découvrir une expérience aux autres et inversement.  La moitié de groupe emmènera l’autre dans une dynamique déjà vécue et donc plus facile à accueillir je pense. C’est pourquoi, j’ai noté avec soin toutes les propositions auxquelles j’ai pu assister.

En définitive, je suis ravie que mes élèves aient pu participer à ces ateliers de philosophie car ces conditions d’ateliers très confortables (10 séances = le temps d’installer l’expérience dans le temps + ½ groupes pour favoriser l’écoute, l’échange et la prise de parole + la non-intervention de l’enseignant.e au sein des débats…) ont permis de travailler des compétences citoyennes bien difficiles à travailler en groupe classe et pourtant essentielles au sein du parcours de l’élève aujourd’hui, à savoir :

  • Respecter autrui : accepter et respecter les différences dans son rapport à l’altérité et à l’autre :
    • Aborder la notion de respect des différences.
    • Aborder les notions de préjugés et de stéréotypes.
    • Aborder la notion d’intégrité de la personne.
    • Savoir identifier les points d’accord et les points de désaccord.
    • Respecter le droit des autres à exprimer leur opinion.
    • Aborder la notion de tolérance.
  • Respecter autrui : avoir conscience de sa responsabilité individuelle.
  • Respecter autrui : adopter une attitude et un langage adaptés dans le rapport aux autres :
    • Pouvoir expliquer ses choix et ses actes.
    • Savoir participer et prendre sa place dans un groupe.
  • Respecter autrui : tenir compte du point de vue des autres.
  • Prendre part à une discussion, un débat ou un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et apprendre à justifier un point de vue.

La liste est longue !! (cf. références au BO de cycle 3 !) – page 63

La situation sanitaire actuelle, qui met à mal nos liens sociaux habituels, intensifie le besoin de se mobiliser ensemble, de se retrouver autour de projets fédérateurs. Je trouve que ce projet y a contribué au sein de notre classe ! »

Nelly Tanvers, directrice de l’Antenne France Parrainages Ille-et-Vilaine :

« Nous avons la chance d’avoir pu expérimenter au sein de France Parrainages Ille-et-Vilaine les cafés ou goûters philo qui permettent de favoriser l’échange sur des sujets qui fondent une société. Ces ateliers sont des instants rares qui participent à la cohésion de notre société,  au vivre-ensemble. Ils permettent de  développer la pensée, la réflexion en abordant des sujets universels qui se vivent différemment pour chacun comme : C’est quoi le bonheur ? Qu’est-ce qu’une famille ? A qui appartient la planète ? Une occasion riche de contribuer à ce qui est recherché dans le parrainage l’ouverture à l’autre et au monde qui nous entoure, près de chez soi.  Une manière de donner aux enfants, aux jeunes comme aux adultes l’occasion avec d’autres de s’interroger et de confronter leurs pensées, leurs idées.  

Merci à Marie de donner la chance aux membres de France  Parrainages Ille-et-Vilaine de vivre ces parenthèses pour tisser ce fil d’humanité qui nous unit « 

Hélène Baslé-Garric, Responsable jeunesse à la Médiathèque de Chartres-de-Bretagne

« Les ateliers philo animés par Marie David ont été une belle découverte pour la plupart des participants, enfants, adolescents et adultes.

Les thématiques autour de la protection de la planète, de l’écocitoyenneté et de la consommation ont amené à des échanges riches dans le respect et l’écoute de l’autre.

Les ateliers dans le cadre scolaire ont permis aux élèves de confronter leurs idées et d’apprendre à expliquer, argumenter. Les élèves comme les enseignants étaient très satisfaits de cette expérience. »

Anne Alazet enseignante CM1 Ecole Notre Dame, Vezin le Coquet.

« Participer à un débat philosophique fut une belle découverte pour mes élèves. Ils ont appris qu’ils pouvaient échanger sans être d’accord, changer d’avis et se questionner sans trouver de réponse….Ils ont aimé le rituel de l’ouverture et de la fermeture de la séance de philo, les coussins et les exercices de relaxation. Une agréable parenthèse dans une journée de classe, à renouveler… »

Anne Moisan, Professeur au Lycée professionnel Xavier Grall – Loudéac

Marie a animé deux ateliers au sein de ma classe : J’ai trouvé vraiment très intéressant ces deux ateliers car ils ont permis aux élèves de découvrir une nouvelle activité. De plus chaque élève de la classe a pu s’exprimer sur deux thématiques différentes.  Tous les élèves ont pris la parole y compris les plus timides/réservés. Tous les échanges se sont faits dans la bienveillance et le respect. Les élèves bien que réticents au début, car il ne connaissait pas l’activité se sont montrés vraiment intéressés. Marie a su mettre en confiance les élèves et le contact avec eux est très bien passé.
J’ai appris lors de la journée mondiale du refus de la misère qu’il était possible de faire un dossier de financement auprès de la MDD afin de financer un projet, et je compte bien essayer de mettre en place sur une durée plus longue ce type d’atelier. Merci en tous cas pour ces deux ateliers qui ont été bénéfiques pour tout le monde.

Marie, Salariée – AGIRC-ARRCO

« L’atelier animé par Marie sur le thème de la valeur d’une vie humaine m’a passionné. La comparaison entre l’homme et l’animal en « clé d’entrée » était pertinente. Les participants ont joué le jeu dans l’écoute et le respect des opinions de chacun. Marie menait les débats avec tact. J’étais la seule femme et dans ces cas là j’ai tendance à couper la parole pour m’imposer au milieu des hommes, c’est un réflexe ! A titre personnel, ça m’a permis de découvrir mes collègues autrement, les discussions étaient d’un bon niveau et nous ont fait réfléchir. J’ai beaucoup aimé ! »

Gwenaëlle Quénéa enseignante MS/GS Ecole Eric Tabarly, Vezin le Coquet

« Ma classe de Moyenne-Section et Grande-Section a eu le plaisir de participer aux Ateliers Philo sur le thème des émotions. La mise en place et le déroulement de chaque séance ont été adaptés à l’âge des enfants et leur a permis à tous de réfléchir et s’exprimer sur ses émotions mais aussi de s’interroger sur l’universalité des émotions à travers les questionnements et les lectures apportées par Marie. Grâce à cette riche initiation nous continuerons à nous questionner en classe et poursuivrons avec d’autres thèmes philosophiques. »

Yanto Canova, responsable secteur sénior, Maison de Quartier La Touche, Rennes.

« L’atelier animé par Marie sur le thème de la liberté a permis aux différentes personnes présentes de libérer la parole ainsi que de rompre l’isolement des personnes âgées en créant du lien social. Cet atelier s’est déroulé dans un cadre bienveillant. Marie a su être à l’écoute et disponible vis-à-vis du public sénior. »

Marie-Céline LE NIVET, animatrice projets d’habitants au Centre social Éveil Caden.

« Le mercredi 16 décembre, Marie DAVID a animé un café philo habitant  sur la thématique « vivre ensemble, ça veut dire quoi ? » en visio. Pour une 1ère numérique et philosophique, ce fût un débat animé et participatif. Marie DAVID a su amener les participants à s’exprimer et se positionner sur le sujet tout en s’écoutant les uns et les autres. Les habitants ont trouvé l’exercice philosophique très stimulant et la posture de Marie DAVID très professionnelle, permettant au débat d’être dynamique tout au long de l’atelier. » 

Mélanie David, 32 ans, participante aux cafés philo de Vezin-le-coquet.

« J ai eu l’occasion de participer à mon premier café philo sur le thème de la liberté. Une belle découverte avec des échanges très enrichissants. Des discussions et des avis différents dans un cadre bienveillant. L’animatrice Marie se porte garante que tous les participants puissent s exprimer dans un cadre respectueux . Une belle expérience qui continue à me faire réfléchir et à avancer dans mes idées sur la vie. »

Florence Touffait, 35 ans, participante aux cafés philo de Vezin-le-coquet:

« Merci à Marie pour ce très bon moment passé durant cet atelier sur la liberté. Au delà des échanges constructifs et enrichissants avec un groupe sympathique, cela a été aussi pour moi un exercice instructif de communication en groupe. Marie a su attirer notre attention sur différentes problématiques et nous questionner sur nos préjugés. Vivement la prochaine rencontre! »

Martine Hamon, Chargée Animation Jeunesse, Centre Social et Culturel des Marais à Vern Sur Seiche:

« Lors de la semaine Bleue à Vern sur Seiche, nous avons accueilli Marie pour animer deux débats philosophiques sur les thèmes de la liberté et de la solidarité.
Ces thématiques avaient été choisies en amont par les seniors. Ces temps d’échanges ont permis aux participants de disserter sur des notions qui les ont touchés pendant le confinement : peut -on être libre sans se sentir libre ? A quoi sert la liberté ? Qu’est-ce que la solidarité ? A quoi sert-elle ?
Ce ne sont que quelques questions auxquelles nous avons essayé de répondre mais finalement elles en ont soulevé bien d’autres !! Un climat de confiance, une parole libérée, une écoute bienveillante ont été les ingrédients garants d’un bon déroulement de ces deux rencontres qui nous ont donné envie de continuer à débattre autour de ces thèmes ; alors rendez-vous prochainement pour de nouveaux cafés philo et merci à Marie pour l’animation de ces temps de parole et la qualité de ses interventions ».

Eliane, adhérente à l’OPAR:

« J ai participé à plusieurs cafés philo cette année uniquement en visio. Pour moi ,c’est une première. J’ai beaucoup apprécié ces échanges de réflexion en groupe sur des thèmes très intéressants. Les échanges étaient fluides ,chacun pouvant s’exprimer sur ses ressentis et même si les personnes du groupe avaient bien sûr des vécus différents, des sentiments différents sur les différents thèmes il y a eu un respect dans l’écoute des autres. Bien sûr c est vous Marie qui avez su gérer les échanges et être vigilante à ce que chacun puisse s’exprimer. De plus ces cafés philo ont été encore plus appréciés et attendus dans cette situation anxiogène de pandémie ou le lien social nous à tellement manqué. Et puis après ces séances, en repensant aux échanges, j ai continué à réfléchir et c’est vraiment enrichissant. Après chaque séance, une bibliographie sur le thème nous est envoyée. La philo remonte pour moi à ma terminale …. Donc à de nombreuses années…. C’est bien de s’y replonger. Il n’y a pas d âge, n’est ce pas ?? »

Jean-Luc, adhérent à l’OPAR :

« L’atelier Philo est un lieu d’échange positif d’idées et de concepts qui gravite autour de la philosophie mais au delà de la vie en général. Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances pointues pour participer. La volonté d’évoquer ses idées suffit pour trouver sa place. Marie anime cet atelier dans le respect et l’écoute de chacun tout en gardant notre bonne humeur ce qui ne nous empêche pas d’aborder des thèmes plus sérieux avec un peu plus de gravité. Personnellement j’éprouve beaucoup de satisfaction en participant à cet atelier tant au niveau social (rencontrer de nouvelles personnes) qu’en tant que moyen d’échange d’idées pour parfaire mes connaissances de façon générale. »

Violaine, adhérente à l’OPAR :

« Les cafés philo m’ont permis d’appréhender la philosophie avec beaucoup de simplicité. J’ai commencé à apprécier la réflexion à laquelle amène la philosophie sans à priori. Cet atelier sollicite une synergie, une écoute, un partage avec d’autres participants même en visio. donc riche en échange. La bibliographie proposée permet d’approfondir de son côté le thème abordé en atelier. Les thèmes sont, pour certains, proches de la vie. Je trouve cette formule intéressante. »