L’atelier philo est un moment privilégié pour les élèves de pouvoir penser ce qu’ils disent et dire ce qu’ils pensent. Un des objectifs fondamentaux des ateliers philo est que l’élève puisse passer de son expérience singulière du monde à une conception universelle en apprenant à problématiser, conceptualiser et argumenter. Un des autres enjeux de ces ateliers sera de faire vivre aux élèves une expérience du débat démocratique : vivre le désaccord dans la paix.

Article paru dans Ouest France en décembre 2020 – Ecole du Haut-Chemin à Pacé

Les ateliers philos peuvent être proposés dans le cadre de :

  • L’enseignement moral et civique
  • Projets d’école
  • L’heure de vie de classe

CYCLE 2

LES OBJECTIFS DES ATELIERS DE PHILOSOPHIE EN CYCLE 2

  • Penser par soi-même
  • Élaborer une pensée rationnelle
  • Favoriser l’estime de soi
  • Éduquer à la citoyenneté

COMPÉTENCES DU SOCLE COMMUN

  • Participer avec pertinence à un échange
  • Exprimer, justifier un avis
  • Faire part de ses émotions
  • Échanger, réfléchir avec les autres

L’ATELIER

  1. Présentation de l’atelier
  2. Pratique de l’attention
  3. Le cadre et les règles du débat
  4. Débat sur un thème
  5. Synthèse
  6. Trace écrite individuelle

PLACE ET RÔLE DE L’ENSEIGNANT

  • Observer les attitudes et comportements des élèves
  • Mesurer la participation des élèves
  • Analyser la circulation des idées via l’outil didactique du « cercle de la parole »
  • Réaliser une trace écrite des échanges menés
  • Évaluer l’évolution des habiletés de penser : raisonner – chercher – conceptualiser – traduire

EXEMPLES DE THÈMES D’ATELIER PHILO EN CYCLE 2

Le bonheur, la violence, le respect, les émotions, les garçons et les filles, la différence, la liberté, le bien et le mal, le travail, les croyances, l’environnement, la justice, les droits et les devoirs …

MODALITÉS

  • Durée : 1 heure
  • Nombre d’élèves : ½ classe souhaitée
  • Tarif : à partir de 55 € par atelier – DEMANDER UN DEVIS

CYCLE 3

LES OBJECTIFS DES ATELIERS DE PHILOSOPHIE EN CYCLE 3

  • Penser par soi-même, développer l’esprit critique
  • Élaborer une pensée rationnelle
  • Développer l’estime de soi
  • Éduquer à la citoyenneté
  • Améliorer l’écoute et l’empathie

COMPÉTENCES DU SOCLE COMMUN

  • Exprimer un point de vue en le justifiant
  • Participer à un débat
  • Formuler une opinion
  • Dépasser les clichés et les stéréotypes

L’ATELIER

  1. Présentation de l’atelier
  2. Pratique de l’attention
  3. Le cadre et les règles du débat
  4. Distribution des différents rôles
  5. Débat sur un thème
  6. Synthèse
  7. Temps individuel : trace écrite

PLACE ET RÔLE DE L’ENSEIGNANT

  • Observer les attitudes et comportements des élèves
  • Mesurer la participation des élèves
  • Analyser la circulation des idées via l’outil didactique du « cercle de la parole »
  • Réaliser une trace écrite des échanges menés
  • Évaluer l’évolution des habiletés de penser : raisonner – chercher – conceptualiser – traduire

EXEMPLES DE THÈMES  D’ATELIER PHILO EN CYCLE 3

Le bonheur, la violence, le respect, les émotions, les garçons et les filles, la différence, la liberté, le bien et le mal, le travail, les croyances, la justice, l’art, l’environnement, la vérité …

MODALITÉS

  • Durée : 1 heure
  • Nombre d’élèves : ½ classe souhaitée
  • Tarif : à partir de 55 € par atelier – DEMANDER UN DEVIS

TEMOIGNAGE DE MAUD BRIENT, ENSEIGNANTE A L’ECOLE TORIGNE, RENNES

« J’ai été impressionné par la gestion de chaque groupe : cadre très précis, parole de l’adulte très bienveillante mais néanmoins ferme quant aux attendus de séance et au respect de l’autre. C’était, pour moi et pour les élèves, une manière d’explorer la notion de la laïcité et d’expérimenter la citoyenneté sur le long terme et de manière concrète.

J’ai beaucoup apprécié cette posture en retrait que je n’avais pas prise depuis un moment avec la classe, une mise à distance importante pour mesurer le chemin parcouru  depuis l’époque du CE2 et pour pouvoir observer (sans être dans l’action et le contrôle quotidien) la place que chaque élève a prise au fil du temps. Les regards extérieurs sur les élèves sont, pour moi, essentiels dans le cadre d’une classe orchestre car les enfants ont besoin de rencontrer de nouveaux référents pour se renouveler et pour évoluer dans leur construction d’élève. Les remarques faites à certains élèves recoupent souvent celles qui sont faites en classe, mais néanmoins, elles sont exprimées différemment, avec une autre sensibilité et donc reçues différemment.

Ces expériences collectives me sont également très utiles en classe car elles construisent un patrimoine commun sur lequel je peux m’appuyer fortement. La différence entre le savoir et la croyance m’a été utile au moment d’écrire un bilan sur les grandes idées de la Renaissance par exemple. La question de « qu’est-ce qui rend la vie difficile ? » est ressortie lors d’une matinée difficile en classe.

Ils ont beaucoup de plaisir à se relire dans le couloir ou à retomber sur les dessins des uns et des autres en sortant de récréation.

J’ai beaucoup apprécié les petites mises en condition physique de début de séance chez l’un ou l’autre des groupes. Les enfants de cette classe ont vraiment besoin de ces temps de relaxation, car ils se montrent très souvent agités, fatigués, distraits au moindre bruit, stressés par le contexte actuel de la Covid-19, ou simplement difficiles à maintenir attentifs, actifs et posés. C’est pourquoi, je pense me resservir des expériences qu’il ont aimé avant des temps apprentissages importants ou lors de moments d’excitation. Le réinvestissement leur sera très profitable, les uns seront certainement contents de faire découvrir une expérience aux autres et inversement.  La moitié de groupe emmènera l’autre dans une dynamique déjà vécue et donc plus facile à accueillir je pense. C’est pourquoi, j’ai noté avec soin toutes les propositions auxquelles j’ai pu assister.

En définitive, je suis ravie que mes élèves aient pu participer à ces ateliers de philosophie car ces conditions d’ateliers très confortables (10 séances = le temps d’installer l’expérience dans le temps + ½ groupes pour favoriser l’écoute, l’échange et la prise de parole + la non-intervention de l’enseignant.e au sein des débats…) ont permis de travailler des compétences citoyennes bien difficiles à travailler en groupe classe et pourtant essentielles au sein du parcours de l’élève aujourd’hui, à savoir :

  • Respecter autrui : accepter et respecter les différences dans son rapport à l’altérité et à l’autre :
    • Aborder la notion de respect des différences.
    • Aborder les notions de préjugés et de stéréotypes.
    • Aborder la notion d’intégrité de la personne.
    • Savoir identifier les points d’accord et les points de désaccord.
    • Respecter le droit des autres à exprimer leur opinion.
    • Aborder la notion de tolérance.
  • Respecter autrui : avoir conscience de sa responsabilité individuelle.
  • Respecter autrui : adopter une attitude et un langage adaptés dans le rapport aux autres :
    • Pouvoir expliquer ses choix et ses actes.
    • Savoir participer et prendre sa place dans un groupe.
  • Respecter autrui : tenir compte du point de vue des autres.
  • Prendre part à une discussion, un débat ou un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et apprendre à justifier un point de vue.

La liste est longue !! (cf. références au BO de cycle 3 !) – page 63

La situation sanitaire actuelle, qui met à mal nos liens sociaux habituels, intensifie le besoin de se mobiliser ensemble, de se retrouver autour de projets fédérateurs. Je trouve que ce projet y a contribué au sein de notre classe ! « 

Lire plus de témoignages

PHOTOS D’ATELIERS RÉALISÉS AVEC DES ELEVES DU CP AU CM2

Les ateliers débutent par un temps de pratique de l’attention, qui permet aux élèves de se mettre dans les meilleurs dispositions pour philosopher. Le thème du débat philosophique peut être choisi par les élèves eux-mêmes.