Les élèves de CM2 ont choisi de débattre du thème de la guerre lors de notre atelier philo hebdomadaire du lundi midi. A partir d’une cueillette de questions, les enfants ont pu choisir la question par laquelle nous avons ouvert le débat.

La cueillette de question:

  • Pourquoi fait-on la guerre?
  • Les guerres sont-elles toutes meurtrières?
  • Est-ce que la guerre peut avoir du bon ?
  • Qu’est-ce que la guerre?
  • Un monde sans guerre est-il possible?

La question qui a retenu le plus de voix :  » Est-ce que la guerre peut avoir du bon? « 

Dans un premier temps, les enfants se sont interrogés sur la signification de l’expression  » avoir du bon » : à savoir trouver des avantages, des bénéfices, du positif dans une action.

Puis au travers d’un travail d’hypothèses, chacun a pu proposer ses idées sur les bénéfices liés aux guerres.

  • La guerre permet d’obtenir le respect des autres
  • La guerre permet d’avoir de la puissance en se faisant des alliés
  • C’est par la guerre, que les humains apprennent de leurs erreurs pour ne plus recommencer
  • La guerre permet de modifier les mœurs et de changer les mentalités : par exemple la seconde guerre mondiale a permis aux femmes de travailler.
  • La guerre peut parfois être nécessaire pour obtenir la paix

Lors de cette discussion les enfants ont également distingué la guerre de la dispute.

La guerre a été définie comme un conflit armé entre des Etats, et qualifiée de « grave » et « sérieuse ». Les guerres ont une durée limitée avec une fin et un gagnant. A l’inverse, une dispute peut être entre deux individus, ne pas avoir recours à la violence, être sans conséquence, et également avoir une durée illimitée. Les enfants ont débattu sur l’usage du mot guerre dans différents contextes comme la crise sanitaire ou le terrorisme.

Enfin, les enfants ont échangé sur les motivations des humains à faire la guerre. Là encore, plusieurs hypothèses ont été proposées telles que :

  • Pour obtenir plus de territoire
  • Pour avoir plus de ressources, comme le pétrole
  • Par vengeance
  • Par haine de l’autre
  • Pour des désaccords liés aux croyances et aux religions

Voilà un thème qui a passionné le groupe! La réflexion collective a permis de dépasser les idées reçues et de développer de l’ouverture d’esprit de chacun sur un thème d’actualité.

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.