J’ai eu le plaisir d’animer mardi 30 juin deux rencontres philosophiques auprès de l’équipe de bénévoles d’Espace Emploi Rennes.

Les sujets qui avaient été choisis étaient ceux de la valeur de la vie humaine et des émotions pendant le confinement.

Qu’est-ce qui fonde la valeur d’une vie humaine?

Le matin, les participants se sont interrogés sur les critères pouvant déterminés la valeur d’une vie humaine. L’âge, la santé, la morale, les religions, ou encore l’économie peuvent-ils être des critères pour hiérarchiser la valeur d’une vie humaine? Les participants, après des échanges riches et argumentés, ont conclu qu’ils leur était impossible de hiérarchiser de façon objective la valeur d’une vie humaine par rapport à une autre.

Les émotions et le confinement

Après un agréable repas partagé ensemble au restaurant du col vert à Hédé, le deuxième groupe à discuté des différentes émotions ressenties à l’annonce du confinement, puis pendant le confinement et enfin lors du déconfinement. Chacun a fait preuve d’une belle qualité d’écoute et d’un effort de compréhension pour entendre les différents ressentis, et points de vue. En conclusion, les participants ont mis en avant le fait que d’entendre les émotions ressenties par nos pairs, peut être la clé d’accès à la compréhension des autres. Enfin si tous les comportements ne sont pas légitimes, les émotions quant à elles, ont chacune leur utilité pour l’être humain.

Merci à Nathalie Monet, Responsable à Espace Emploi Rennes de m’avoir invitée parmi eux et encore un grand merci à tous les bénévoles , pour ces beaux moments emplis de sincérité et d’humilité !

Marie, Bénévole Espace Emploi Rennes – AGIRC-ARRCO

« L’atelier animé par Marie sur le thème de la valeur d’une vie humaine m’a passionné. La comparaison entre l’homme et l’animal en « clé d’entrée » était pertinente. Les participants ont joué le jeu dans l’écoute et le respect des opinions de chacun. Marie menait les débats avec tact. J’étais la seule femme et dans ces cas là j’ai tendance à couper la parole pour m’imposer au milieu des hommes, c’est un réflexe ! A titre personnel, ça m’a permis de découvrir mes collègues autrement, les discussions étaient d’un bon niveau et nous ont fait réfléchir. J’ai beaucoup aimé ! »

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.