Du mardi 22 au dimanche 27 mars 2022, les Champs Libres ont ouvert leurs portes à la jeunesse pour l’événement Nos futurs. À l’invitation des Champs Libres et du journal Le Monde, des lycéens, étudiants et jeunes actifs ont eu carte blanche pour organiser un événement autour de la question fil rouge de cette première édition : quelle société durable et soucieuse du vivant pouvons-nous construire ensemble ?

C’est dans ce cadre, que j’ai eu le privilège de présenter avec les enseignants et les élèves, le projet « philos’enfants » que j’ai accompagné entre janvier et mars 2022.

Nous étions donc présents vendredi 25 mars aux Champs Libres pour présenter ce projet original consistant à faire réfléchir et dialoguer des élèves d’âge différents sur un thème commun : Celui de la violence.

« Les choses qui fâchent », article sur Médiaparks

Philos’enfants aux Champs Libres, L’histoire en photos

Atelier philo sur la violence au collège de Rosa Parks

Durant les différents ateliers philo qui se sont déroulés en classe, mais aussi au Musée de Bretagne, les élèves ont questionné la violence sous différents angles :

  • Qu’est-ce qui est violent ?
  • Utiliser la violence, est-ce être méchant ?
  • Les garçons sont-ils plus violents que les filles ?
  • Pour quelles raisons peut-on être violent ?
  • Faut-il être fort pour être violent ?
  • La violence peut-elle être utile ?
  • Choisit-on d’être violent ?
  • Quelles émotions ressent-on face à la violence ?
  • Comment lutter contre la violence ?
  • Un monde sans violence est-il possible ?

Un beau projet, qui a permis de créer du lien entre les élèves et d’approfondir la réflexion de chacun et de chacune sur une question d’actualité.

Je remercie Martine Alain, enseignante en classe de grande section à l’école des Gantelles, Ronan Cherel, professeur au collège Rosa Parks et l’équipe des Champs Libres et du Musée de Bretagne pour leur accueil chaleureux et leur confiance.

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.