J’ai eu le plaisir d’animer mercredi un premier atelier philo auprès des jeunes filles du foyer le Six, de l’Essor à Villejean, Rennes. Le thème qui avait été choisi était celui de l’égalité hommes/femmes.

A partir de la chanson  » Pendant 24 heures », de Suzanne et Grand Corps Malade, nous avons échangé sur différentes problématiques liées à la place des femmes et des hommes.

  • Qu’est-ce qu’une femme ? Nait-on femme ? Le devient-on ?
  • Quelles sont les différences entre les hommes et les femmes ?
  • Sommes-nous des animaux ?
  • Les différences hommes/femmes sont-elles biologiques, sociales et/ou culturelles ?
  • Les femmes et les hommes ont-ils les mêmes besoins ?
  • Qu’est-ce qu’un stéréotype de genre ?
  • D’où viennent les préjugés sur les hommes et les femmes ?
  • Les femmes et les hommes sont-ils égaux ?
  • Pourquoi existe-t-il des droits des femmes ?
  • Comment faire pour que les femmes soient un jour les égales des hommes dans la réalité et non uniquement dans la théorie ?

Un vrai plaisir de discuter avec ces jeunes filles et d’accompagner leur réflexion pendant cet atelier. Nous y avons discuté d’éducation, de tradition , de répétition, de croyances, de connaissances, de droits mais aussi de l’avenir. Un avenir dans lequel chacun pourrait se libérer des « chaines » qui nous empêchent d’être nous-même, et surtout qui maintiennent la femme dans une condition inférieure à celle de l’homme.

L’atelier s’est achevé sur un temps d’échange autour de quelques citations de philosophes, que les filles ont essayé d’interpréter, de remettre dans leur contexte, et de commenter.

« La femme est un animal à cheveux longs et à idées courtes. » Schopenhauer, 18ème

« La femme est comme une coupe d’argent où nous déposons nos fruits d’or. » Kant, 18ème

 « Ainsi toute l’éducation des femmes doit être relative aux hommes. Leur plaire, leur être utiles, se faire aimer et honorer d’eux, les élever jeunes, les soigner grands, les conseiller, les consoler, leur rendre la vie agréable et douce : voilà les devoirs des femmes dans tous les temps, et ce qu’on doit leur apprendre dès leur enfance. » Rousseau, 18ème

« L’homme véritable veut deux choses : Le danger et le jeu. C’est pourquoi il veut la femme, le jouet le plus dangereux. » Nietzsche, 19ème

 » On ne naît pas femme, on le devient ». Simone De Beauvoir, 20ème

« On ne naît pas soumise, on le devient » Manon Garcia, 21ème

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.