J’ai animé cette semaine trois ateliers philo dans trois écoles différentes ou chacun des thèmes avait été choisi par les élèves eux-mêmes.

On discute de l’amour à l’école Camille Claudel

En début de semaine, les élèves de CP et CE1 ont débattu sur le thème de l’amour. L’amour rend-il toujours heureux? Qu’est-ce qui différencie l’amour de l’amitié? A quoi reconnaît-on qu’on est amoureux? La jalousie est-elle un signe d’amour. Autant de questions auxquelles les enfants ont apporté leur réflexion et leur argumentation.

L’amour a été défini comme un sentiment fort pour autrui, qui ne nécessite pas forcément de réciprocité et qui a besoin du contact physique. L’amour peut rendre heureux quand il est réciproque et partagé mais aussi malheureux lorsque la personne aimée ne nous aime pas en retour, qu’elle meurt ou qu’il y a séparation.

A quoi servent les règles? Ecole Torigné

A partir d’exemples de règles, les élèves ont réussi à trouver des points communs pour en donner une définition. Les échanges ont permis de constater qu’en nous posant des interdits les règles, nous permettent également de gagner en liberté. Chaque élève a ensuite pu faire l’expérience de pensée suivante : « Sil n’y avait pas de règles alors … » et ainsi s’imaginer ce qu’il se passerait à l’école, dans la rue, et à la maison. Pour finir la séance, un élève à soumis cette question au groupe « Faut-il obéir aux règles même si cette loi est mauvaise ou injuste envers des personnes? »

Dans le cadre du programme des cités inductives, les élèves auront le droit à 10 ateliers philo proposés en 1/2 groupe, un cadre idéal pour développer l’esprit critique et favoriser les comportements empathiques.

Ecole Jacques Prévert : Les animaux sont-ils comme nous?

A Jacques Prévert, le groupe de petits philosophes avait choisi d’échanger sur la thématique des animaux. L’être humain est-il un animal comme les autres? Qu’est-ce qui différencie les animaux des êtres humains? Qu’est-ce qui est similaire? Autant de questions qui ont passionné les enfants. Tous ont fait preuve de beaucoup de créativité dans leurs exemples, et d’un bel effort d’argumentation.

Une évolution dans la réflexion et les prises de paroles

Au fils des semaines, je constate que comme la pratique sportive, les habilités de pensées des enfants deviennent de plus en plus naturelles. Les enfants arrivent désormais à s’extraire de leurs réalités pour penser des concepts et à problématiser des sujets. La recherche d’exemples et l’argumentation deviennent de plus en plus mécanique. C’est un vrai plaisir de les retrouver chaque semaine et de constater la joie que les enfants prennent à réfléchir et à échanger sur ces thématiques existentielles.

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.