Tous les lundis midi depuis 3 ans, les élèves de l’école Camille Claudel peuvent participer à des ateliers philo sur la pause méridienne.

Hier, avec un groupe d’enfants de 6 et 7 ans, nous avons réfléchi sur les thèmes du courage, de la chasse, mais aussi du mensonge à partir du très bel album Yakouba de Thierry Dedieu.

Quand, Yakouba doit tuer un lion blessé pour devenir un guerrier au sein de sa tribu, ou le laisser vivre au risque d’être rejeté par ses pairs, que va-t-il faire ?

A la question « Que devrait faire Yakouba ? Et pourquoi ? », les enfants ont fait preuve de beaucoup de sensibilité et de créativité.

A l’unanimité, les enfants ont choisi de ne pas tuer le lion blessé car :

  • La vie du lion est plus importante que l’acceptation par les autres
  • Le lion ne pouvait pas se défendre et le combat n’aurait pas été équitable. Il faut avoir pitié des plus faibles.
  • Yakouba aurait certainement été davantage triste d’avoir tué un lion blessé, que d’être rejeté par sa tribu.

Un enfant a également proposé une alternative qui a été accueilli avec enthousiasme par les autres élèves : Yakouba devrait mentir. Il devrait mettre du sang sur son arme, soigner le lion, et retourner au village en disant avoir tué le lion. Une occasion de questionner la légitimité du mensonge dans certaines occasions.

Nous nous sommes alors demandés si il fallait mentir parfois et pour quelles raisons ?

Tous étaient d’accord pour dire que pour protéger sa vie ou celles des autres, il fallait mentir si on ne trouvait pas d’autres solutions.

Cet atelier a été aussi l’occasion de discuter de la valeur d’une vie animale, de la chasse, et du courage.

Les enfants ont adoré cet atelier, et demandé à découvrir la suite des aventures de Yakouba, que nous aurons l’occasion de d’aborder lors des prochains ateliers.

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.