Vendredi 28 janvier a eu lieu la première séance d’ateliers de philosophie proposés aux élèves de 4ème du collège Rosa Parks et aux élèves de grande-section de l’école des Gantelles.

Cette séance s’est déroulée à l’intérieur du Musée de Bretagne, permettant ainsi d’utiliser des éléments du Musée comme support inducteur pour les ateliers philo.

Le projet philosenfants intitulé « Les choses qui fâchent  » a pour objectif de faire philosopher des élèves de grande section et de 4ème, sur le thème de la violence.

Lors de cette séance, les élèves se sont répartis en différents groupes afin que chaque groupe réfléchisse et discute sur une des trois problématiques proposées :

  • Quelles sont les raisons pour lesquelles on utilise la violence ?
  • Choisit-on d’être violent ?
  • Les garçons sont-ils plus violents que les filles ?

Ces mêmes élèves se retrouveront au mois de février pour une deuxième séance aux Champs Libres qui sera l’occasion d’aborder de nouvelles problématiques et de continuer à creuser les questions liées à la violence.

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.